Outils créatifs

Art-thérapie : quand l’art se met au service de notre guérison.

Parfois les émotions débordent, parfois même nous ne les comprenons pas. Pour beaucoup d’entre nous, nous les mettons de côté, nous les enfouissons, sans même nous en rendre compte. Etant très émotive, il a toujours été difficile pour moi de faire face à mes émotions perturbatrices. Pendant longtemps, j’ai préféré détourner les yeux ou me lâcher dans le noir, seule, chez moi. Je ne le recommande à personne. En faisant cela, nous nous coupons de qui nous sommes profondément car il ne faut pas croire : une émotion est toujours là, même si elle est enfouie et elle peut dissimuler ce qu’il y a de plus beau et de meilleur en vous.

Aujourd’hui, il est vrai que de belles choses comme le développement personnel, l’exercice physique, la méditation ou encore le yoga sont sur le devant de la scène pour aider à gérer nos émotions perturbatrices et à juste titre ! En plus d’en être une fervente pratiquante, j’en suis une profonde admiratrice car ils nous permettent, entre autres, de vivre avec nos émotions. Mais, en utilisant exclusivement ces outils, j’ai souvent eu l’impression de mettre un voile sur mes émotions. Je les voyais, je les traitais mais jamais je n’en connaissais les causes. C’est comme mettre un pansement sans avoir stoppé l’hémorragie. C’est traiter les symptômes, sans connaître la cause de la maladie. J’avais l’impression que ces outils étaient essentiels car ils avaient changé ma manière d’être et de vivre mais pas suffisants pour atteindre l’état d’apaisement et de guérison que je recherchais.

Plus récemment, je me suis penchée sur l’art-thérapie et ses nombreuses vertus transformatrices, autant thérapeutiquement, qu’artistiquement. Et ce fut une MAGNIFIQUE découverte !

Qu’est-ce que l’art-thérapie ?

L’art-thérapie consiste à utiliser le processus créatif à des fins thérapeutiques et s’adresse à toute personne qui en ressent le besoin. L’art-thérapie est utilisé en psychothérapie pour prendre contact avec sa vie intérieure, approfondir les connaissances sur ses sentiments, matérialiser ses rêves, ses besoins, ses envies mais aussi, accéder à son inconscient en créant (grâce au dessin, à la peinture, au collage et à d’autres formes d’arts que je développerai plus bas).

Avant toute chose, je précise qu’il peut vous être nécessaire d’être accompagné par un thérapeute, un psychologue dans cette démarche (ce qui est mon cas) car vous pourriez vous sentir envahi, submergé, englué et rester dans ces émotions parasites que la création artistique vous dévoile, sans en sortir. Ce n’est pas ce qui est recherché. Au contraire, l’idée est d’aller profondément dans vos émotions, de les exprimer par l’art pour vous transformer.

L’application de l’art à des fins thérapeutiques n’est pas un concept nouveau, même si sa popularité ne cesse de croître depuis plus de 50 ans. La plupart des cultures traditionnelles considérait déjà (comme en Grèce Antique par exemple, avec le théâtre) que les arts avaient un effet cathartique et thérapeutique.

Au début du XXe siècle, le psychiatre suisse Carl G. Jung (1875-1961) avait déjà lui-même expérimenté les bienfaits de l’expression par le dessin et l’utilisait lors des consultations avec ses patients. L’origine de l’art-thérapie est pourtant plus traditionnellement attribuée au peintre anglais, Adrian Hill, qui en fit lui-même l’expérience en 1940 et le théorisa. Tuberculeux et placé en sanatorium, il écrivit et dessina beaucoup durant sa convalescence ce qui lui assura un rétablissement bien plus rapide au grand étonnement des médecins.

« Lorsqu’il est satisfait, l’esprit créateur […] favorisera la guérison au cœur du malade. »

Adrian hill

Le but n’est donc pas de faire une œuvre d’art ni de se lancer dans un processus artistique, mais d’utiliser l’art, comme moyen d’expression de l’intériorité de celui qui s’y essaie. L’idée n’est pas de se préoccuper de la qualité ou de l’apparence de l’œuvre finale. La démarche thérapeutique consiste à laisser progressivement surgir ses images intérieures, qui peuvent être autant le reflet d’expériences du passé que de projections dans le futur, tout en inscrivant dans le monde les émotions, ressentis et pensées qui fourmillent dans le présent. Le corps est mis en mouvement et crée un œuvre concrète qui, je le répète n’a aucune vocation finale ni de beauté : c’est le véritable geste créateur qui s’exprime. L’imagination et l’intuition sont au cœur de ce système et, grâce à ces images, ces formes, ces mouvements créés, des pans de nous-mêmes sont révélés. Il n’est pas rare d’avoir des visions très fortes qui changent la personne concernée.

La création artistique permet avec l’art-thérapie d’accéder à des sentiments enfouis, ce qui peut effrayer mais, grâce à cette pratique, il est fréquent de ressentir une vraie guérison que ce soit sur le plan émotionnel, spirituel et même corporel dans certains cas, à la fin du processus. Des études ont démontré que cela permettait notamment d’améliorer la qualité de vie des personnes âgées, d’aider les patients atteints de cancer, les personnes souffrant de trouble du stress post-traumatique, d’anxiété chronique, les autistes et même les enfants atteints d’asthme !

Ce serait dommage de s’en priver, non ?

Les bienfaits émotionnels et mentaux

Cette pratique se révèle très bénéfique pour les personnes éprouvant des difficultés à fouiller leurs problématiques par la parole ou qui, au contraire, parlent facilement d’eux sans jamais progresser. Elle permet un vrai lâcher-prise et donc fouille sans filtre notre intériorité mais aussi des thématiques et émotions peu visitées, et ainsi, nous permet d’atteindre une meilleure compréhension de soi.

Par la gestion des émotions, l’art-thérapie agit en profondeur sur l’autonomie, la liberté, le bien-être et l’affirmation de soi. La personne se met au centre de sa vie et se permet de guérir. Ainsi, elle peut réduire son anxiété et arriver à avoir une meilleure gestion de son stress.

Cette pratique est aussi diablement efficace pour les artistes bloqués et ceux qui ne le sont pas mais qui veulent approfondir leur connaissance d’eux-mêmes et nourrir leur créativité en même temps. A la manière de l’écriture automatique dont je vous parlais dans un autre article, l’art-thérapie permet d’éveiller sa créativité car il n’y a ni règles, ni attentes. Ce n’est que pure expression !

Faire du collage pour prendre conscience de ses contradictions car vous collez deux images antinomiques, danser frénétiquement pour exprimer sa rage, jouer une scène en improvisant pour décortiquer un conflit et vous permettre de le dédramatiser… Tant d’exemples qui peuvent peut-être faire émerger de belles choses en vous !

Mais si je devais choisir les quatre médiums phares utilisés en art-thérapie, ce serait les suivants.

Pratiques artistiques avec lesquelles pratiquer :

  • Les arts visuels, plastiques et graphiques : nous regroupons ici le dessin, la peinture, le collage, la poterie, la photographie, la vidéo, etc… Il existe une multitude de médiums permettant de créer à des fins thérapeutiques. En observant la manière de structurer l’espace, de disposer les formes, d’utiliser les couleurs, d’associer les idées, vous pourrez parvenir à donner un sens à votre création. C’est pour cela qu’il peut aussi être nécessaire d’être aidée par un professionnel si vous n’arrivez pas à déchiffrer votre ouvrage. Les arts plastiques et graphiques sont les médiums que j’utilise le plus personnellement : j’ai un carnet dédié à ma pratique de l’art-thérapie (dont vous pouvez voir un extrait ici ainsi qu’en illustration de cet article). D’ailleurs, l’une des disciplines phares de l’art-thérapie est le coloriage. Vous avez dû voir à quel point les ventes de coloriage pour adultes ont décollé ces dernières années et cela n’est pas étonnant : facile d’accès, pas cher, et ne nécessitant aucune technique spécifique, le coloriage est une activité idéale pour retrouver votre concentration. Il permet aussi de lâcher-prise et de faire taire pendant un temps ses pensées et, en cela, il agit efficacement contre le stress.
  • Le théâtre : l’expression théâtrale est formidable pour se décharger de ses émotions ou extérioriser des événements qui vous sont arrivés. Certains utilisent même des marionnettes car il est plus facile de se projeter et de communiquer de façon indirecte sur soi-même. Vous pouvez aussi  mettre en scène un de vos souvenirs, inventer une pièce qui retrace votre vie, vous lancer dans une improvisation… Ce sont de puissants exercices libérateurs !
  • La musique : appelée musicothérapie, la thérapie par la musique est un moyen privilégié d’accéder à ses émotions et de s’en délivrer. On distingue la musicothérapie réceptive lorsqu’on écoute de la musique, et la musicothérapie active lorsqu’on crée un extrait musical avec un instrument. La musique peut, si vous êtes trop timides pour le faire avec l’aide de l’expression théâtrale, vous permettre de visualiser des scènes, des souvenirs avec plus de force dans votre esprit et d’y revenir pour changer les choses. Avec ma psychologue, c’est un exercice que nous faisons souvent : revenir sur un souvenir en visualisant notre nous d’aujourd’hui enlacer, protéger ou parler avec la « nous d’autrefois ». Vous pouvez le réaliser seul, grâce à la musique, si vous avez besoin d’intégrer pleinement un événement qui vous est arrivé. Attention, toutefois, cela peut amener un véritable tourbillon d’émotions.
  • La danse : la thérapie par la danse permet de s’exprimer avec son corps. Ces exercices ne sont pas chorégraphiés : il s’agit simplement de laisser-aller son corps. Je relie personnellement la danse extatique à l’art-thérapie, qui est une forme de danse dans laquelle les danseurs, sans avoir besoin de suivre des pas spécifiques, s’abandonnent au rythme et bougent librement au gré de la musique. Cette forme de danse conduit souvent à la transe et offre une sensation d’extase. En art-thérapie, certains exercices sont plus spécifiques et peuvent consister à exprimer sa colère (la danse du guerrier) ou encore sa sensualité (la danse de la princesse). Ils permettent de se désinhiber et de se libérer de ses émotions.

Auteur

contact@lachaumiereauxidees.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.