Conseils créatifs

Passerelles entre les arts : établir des ponts, des liens entre nos pratiques artistiques

L’art est poreux, subjectif et énigmatique. Depuis son origine, les humains, artistes ou non, se sont interrogés sur l’Art et les discussions, les théories se sont multipliées, sans qu’aucune d’entre-elles n’aient jamais fait de consensus universel. Nous pouvons donc affirmer que ce qui fait le charme de l’art, c’est son ouverture aux mystères et sa grande liberté d’exécution.

Personnellement, je n’ai jamais été de ceux qui s’en tiennent à un seul art. Effectivement, aujourd’hui, je me suis spécialisée dans l’écriture mais j’ai aussi investi le champ de la photographie, de l’audiovisuel, du collage et tant d’autres formes d’art. J’ai d’ailleurs choisi l’écriture car, lors de mes études d’art, j’ai réalisé que de façon inconsciente, j’utilisais le Mot dans n’importe quelle œuvre que je créais : même si c’était une photographie, un collage ou encore une vidéo. Les mots, le langage, l’écrit font donc partie de mes bases de création, mais, étant multi-passionnée, cela ne se cantonne pas seulement à cela. Les autres pratiques artistiques ne sont jamais loin.

J’ai toujours été fascinée par les artistes aux multiples casquettes, vous savez, ceux dont les premières lignes de leur fiche Wikipédia ressemblent à une phrase sans fin, une énumération dont on perd le fil. Je trouve que leurs œuvres qui entremêlent différents arts ont une puissante très différente de celles qui restent dans le cadre d’un seul art. Ces passerelles qui s’établissent entre les arts renforcent la complexité d’une œuvre, captivent d’autant plus que nous nous interrogeons avec force sur la nature de ce que l’on perçoit en même temps que nous l’admirons.

Prenons des exemples. Lorsque je regarde une peinture, je suis happée toute entière dans la toile, je l’admire, je ressens mais je ne suis pas encore dans son interprétation. Alors que quand je regarde une autre peinture et que je réalise qu’il y a aussi de l’aquarelle, des éléments en 3D, du collage, du fusain, etc., je suis à la fois absorbée par mon émotion, bluffée et interrogée par ce que je vois. L’œuvre semble plus riche d’apprentissages, d’enseignements, comme une énigme sur différentes échelles.

Nous sommes bien loin des peintures qui ressemblent « à des photos ». Nous voyons l’artiste derrière, nous établissons des ponts entre ces différents arts, des liens qui font germer de nouvelles façons de percevoir le monde au fin fond de notre cerveau et nous permettent de créer par la suite avec un nouvel angle d’attaque.

Ces passerelles, pour un artiste, sont fondamentales. Notre art a besoin d’être nourri par les différentes techniques et approches artistiques, dans un premier temps pour renforcer notre connaissance sur ces dernières mais aussi pour s’en servir. Dans la seconde partie de cet article, je vous propose donc trois façons d’utiliser les passerelles artistiques pour enrichir vos œuvres !

Mixer deux pratiques artistiques bien différentes : l’accumulation des médiums.

Qu’est-ce qui lient la danse et la peinture ? Au premier abord, rien. Mais si on se penche un peu sur la question, on peut imaginer nos bras et nos jambes (voire nos cheveux pourquoi pas !) comme des pinceaux et créer des formes sur un papier mis au sol ou sur un mur. Pareil pour la vidéo, nous pouvons transformer les formes créées par le mouvement du corps en images psychédéliques ou capturer grâce à la photographie un mouvement en plein vol.

Mixer deux pratiques artistiques ensembles, les associer, permet de créer une œuvre hybride dont la puissance et les potentiels sont exacerbés. Je ne peux que vous conseiller de vous y frotter en prenant deux pratiques artistiques très différentes et qui, apriori, n’ont rien à s’apporter et vous verrez que votre œuvre aura une petite touche d’originalité supplémentaire.

Utiliser une technique artistique dans une œuvre d’art qui ne l’utilise pas habituellement : la juxtaposition des médiums.

Je crois que cette technique est la plus fascinante : je pourrais passer des heures à observer une œuvre d’art qui utilise une technique « piquée » à un autre art. Si je peux vous donner un exemple qui parle tout de suite, c’est l’utilisation de la couture et notamment de la broderie pour dessiner sur le papier. L’idée même est extravagante et le résultat est à la hauteur de ce que vous pouvez projeter dans votre esprit. Les artistes qui utilisent cette technique n’ont pas fait le choix de coller quelque chose sur le dessin en question, ni de multiplier les différents médiums (peinture, dessin, collage, etc.), mais de les juxtaposer.

Vous pouvez donc envisager n’importe quelle technique d’un art et l’incorporer entièrement à votre œuvre de base : ainsi la poterie peut s’intégrer à une peinture, la bande-dessinée à l’intérieur du cadre d’un film ou encore la sculpture sur corps en mouvement… Pourquoi pas ! Ne vous limitez pas et laissez votre imagination vous emporter dans ses méandres soi-disant les plus absurdes mais ô combien, éloquents et féconds.

Se laisser influencer par un art pour créer une autre œuvre artistique : le saut entre les médiums.

J’utilise souvent l’art à cette fin. J’écoute un morceau triste et je me lance dans l’écriture d’un drame. Je me perds sur Pinterest pour trouver quel type de cadrage j’envisage pour une photo. Je regarde un film avec des paysages brumeux et son ambiance, son atmosphère si particulière me donne envie de créer un collage mélancolique, avec de traits de fusains évaporés. Ceci n’est qu’une infime partie des possibilités : je pense que c’est l’une des techniques principales pour que je trouve l’inspiration en quelques minutes seulement, lorsque je me retrouve bloquée.

Les images, les sons, les symboles, le mouvement, les thématiques ou encore les sujets d’une œuvre qui n’est pas la nôtre : tant de belles façons d’être inspiré, d’investir la sphère du sensible et de créer à notre tour quelque chose avec les émotions, les techniques, l’innommable que nous avons pu admirer, apprécier, percevoir.

Et vous, est-ce que vous mixez les arts entre eux ? Etes-vous influencés par un seul art ou par plusieurs ? Quel est votre art principal ?

Auteur

contact@lachaumiereauxidees.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.