Conseils créatifs

La visualisation créative

Si je vous disais que par la force de notre pensée, nous pouvons transformer notre vie, vous me regarderez peut-être avec des yeux suspicieux et je peux le comprendre. Quand on m’a parlé de la visualisation créative, au départ, j’étais sceptique et je ne voyais pas vraiment la différence entre la rêverie et la visualisation.

Oui, mais qu’est-ce que c’est ?

La visualisation créative est créée par le psychologue Émile Coué, bien que ce soit le docteur Carl Simonton qui la développe concrètement vers les années 1970 à des fins thérapeutiques. Ses recherches l’amènent à penser que les patients qui sont capables de changer leurs pensées et leurs croyances pouvaient guérir plus rapidement que les autres. Il créa, par la suite, un programme d’entraînement au service des malades.

Concrètement, la visualisation créative est la capacité mentale de se représenter un objet, un son, une situation, une émotion ou une sensation sur l’écran de notre cerveau. Cette technique est si puissante qu’elle peut être interprétée comme la réalité par notre cerveau. Selon les scientifiques, il est effectivement difficile pour le cerveau de distinguer réalité et pensée.

L’objectif est de fermer les yeux et de visualiser des évènements, des lieux, des émotions afin d’imaginer votre futur et de vous y projeter, mais aussi de visualiser des mondes que vous inventez, votre prochaine œuvre, votre évolution artistique, etc. Cette technique est une forme d’autohypnose qui utilise à la fois le conscient et l’inconscient, la volonté et le désir, l’imagination et la libération d’émotions.

Comment procéder ?

Tout d’abord, installez-vous dans un endroit calme où vous ne serez pas dérangés. Fermez les yeux et laissez la scène se jouer dans le moment présent, sur l’écran de votre cerveau.

Une des différences majeures avec la rêverie, c’est qu’en visualisation créative, nous ne nous contentons pas de fermer les yeux et de nous laisser aller. Il faut se fixer un but : aujourd’hui, ai-je envie de me visualiser accomplir mon rêve pour ressentir mon futur sentiment d’accomplissement ? Ai-je envie de me projeter dans mon futur examen pour calmer mon stress et me rendre compte que je suis capable de mener mon exposé à son terme ? Ai-je envie d’enchaîner les étapes de création de ma prochaine œuvre mentalement pour me les approprier à mon rythme ?

Au départ il est bon se poser les bonnes questions pour savoir si nous faisons l’exercice correctement. Je vous en propose quelques-unes plus bas mais cette liste est loin d’être exhaustive. En revanche, comme la visualisation créative est un jeu de rôle mental, nous devons toujours faire attention à quatre paramètres fondamentaux quand nous visualisons quelque chose :

  • Le contexte : où suis-je ? Quand ? Avec qui ? Pourquoi ?
  • Les sensations : qu’est-ce j’entends ? Que vois-je ? Est-ce que je ressens quelque chose en particulier sur ma peau (le toucher de quelqu’un, le soleil, le vent, un contact avec des vêtements, des objets…) ?
  • Les réactions et les comportements : comment je me comporte dans ce contexte ? Est-ce que je réagis différemment de d’habitude ? Ai-je une quelconque réaction ?
  • Les pensées et émotions : est-ce que des pensées me viennent sur la situation ? Quelles émotions je ressens ? Ai-je envie d’amplifier une émotion ou, au contraire, de l’amoindrir ?

Maintenant que vous avez répondu mentalement et visuellement aux questions nécessaires, vous pouvez vous laisser aller à imaginer que vous êtes en train de vivre la situation avec les détails qui correspondent à ce que vous voulez.

Une fois que c’est fait, que vous vous êtes suffisamment projeté dans la situation, rouvrez les yeux et prenez un moment pour respirer profondément. Cela permet de revenir en douceur dans la réalité mais aussi de faire taire les pensées négatives qui pourraient vous traverser l’esprit à ce moment-là à propos de vos capacités ou non à réaliser ce que vous avez visualisé, par exemple.

Pourquoi pratiquer la visualisation créative ?

La visualisation créative est populaire car elle part du postulat qu’en la pratiquant régulièrement, vous réussirez à réaliser vos rêves. Souvent cette technique est rattachée à la notion de la loi de l’attraction car nous ne faisons que répéter mentalement une scène que nous rêvons de voir se réaliser. Plus on l’imagine, plus elle a de chance de se réaliser pour de vrai. Puis, comme nous visualisons toutes les petites étapes intermédiaires jusqu’à la réalisation, nous créons un chemin qu’il ne reste plus qu’à suivre. De plus, visualiser l’objectif atteint, le rêve réalisé, nous permet de ressentir en profondeur le sentiment d’’accomplissement et donc nous apporte une motivation plus intense.

La visualisation créative nous permet aussi d’accroître ses compétences et de croire en nous avec force. Ainsi nous nous sentons plus capable et nous améliorons par la même occasion notre confiance et notre estime de soi.

De la même manière, la visualisation créative nous permet d’améliorer notre bien-être émotionnel, de stimuler nos performances physiques et mentales et d’améliorer durablement notre mode de vie car elle permet de changer nos habitudes en profondeur, à force de répétition.

A des fins thérapeutiques, la visualisation créative peut aussi permettre de réduire le stress : en se projetant dans certaines situations stressantes alors même que l’on est dans un état physique de calme, nous habituons notre cerveau à se détendre dans une situation angoissante. Comme je le mentionnais plus haut, si vous avez un examen dans peu de temps et que vous êtes très angoissé, la visualisation créative pourra vous aider et vous apportera même une meilleure maîtrise de la communication. Comme nous savons à quoi nous attendre car nous l’avons « déjà vécu », même si ce n’est que mentalement, nous pouvons être plus à l’aise. Elle permet aussi de réduire certaines douleurs chroniques en imaginant mentalement la source de la douleur et en agissant dessus. Certaines méditations de « guérison » s’apparentent à une visualisation créative comme celle de Guy Corneau : « dialogue avec les cellules », que vous trouverez très facilement sur Youtube et que je ne peux que vous recommander.

Au niveau créatif, la visualisation permet de nous matérialiser à l’intérieur d’un univers, d’imaginer plus aisément un monde mais aussi de pouvoir dialoguer avec ses personnages. Elle nous apprend à s’immerger totalement dans des concepts qui peuvent nous paraître abstrait de premier abord mais, une fois au calme, concentrés sur la notion en question, nous arrivons plus facilement à faire des liens entre ce concept particulier et ceux qu’on connaît déjà. Le tout sans nous presser puisque nous pouvons aller à notre rythme. En plus, au-delà de l’aspect fictionnel avec les univers, les personnages ou les histoires à visualiser, la visualisation créative peut nous permettre de voir toutes les étapes à réaliser pour atteindre notre but : l’œuvre finale que nous pouvons observer sous tous les angles. Et ressentir le bonheur de son accomplissement, avant même de l’avoir réalisé. La visualisation créative stimule l’imagination et nous apporte donc l’élan nécessaire au processus de création.

EXERCICE :

Je vous avais déjà proposé une visualisation créative avec l’exercice du panthéon des artistes : si cela vous tente de vous visualiser dans un lieu qui vous inspire pour dialoguer avec vos artistes préférés, vous pouvez retrouver l’article en question dans l’onglet du blog « Panthéon des artistes ».

Mais aujourd’hui, je voulais vous proposer un autre type de visualisation. Un exercice qui est encore plus personnel car il s’agit de vous imaginer à l’apogée de votre vie artistique. Je m’explique. Après avoir fermé vos yeux, vous allez vous visualiser dans un lieu qui vous évoque l’endroit idéal de création et ne soyez pas avares de détails, visitez-le comme si vous lui disiez bonjour. Visualisez vos œuvres autour de vous, à quoi elles ressemblent, ce qu’elles vous évoquent, ce que leur présence vous procure puis, visualisez-vous vous asseoir et commencez à créer comme vous l’avez toujours rêvé. Sans vous soucier de vos capacités, de vos compétences, de la durée qu’il vous faut pour réaliser ce que vous avez en tête. Prenez votre temps et ressentez l’inspiration qui vous habite, la joie intense de faire ce que vous aimez le plus, la fierté de réussir ce que vous avez envie… Amusez-vous et inventez tout ce qui pourrait vous soutirer du bonheur !

Avez-vous l’habitude d’utiliser cette technique ? Quel exercice de visualisation préférez-vous ?

Auteur

contact@lachaumiereauxidees.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.