Conseils créatifs

La marche comme terreau créatif

La marche : une activité instinctive

Tout comme respirer, pour beaucoup, marcher est une activité que nous faisons instinctivement sans vraiment y penser. Le corps est en mouvement de lui-même et laisse nos pensées s’étirer, prendre toute la place, avec grâce.

Comme dirait Nietzsche « Les grandes pensées naissent en marchant ». Il n’est pas étonnant que nous marchions lorsque nous sommes au téléphone : nous voulons simplement rester concentré sur ce que nous dit notre interlocuteur ! Certains font même les cent pas dès qu’ils se mettent à réfléchir. Réfléchissez, ne vous êtes-vous jamais levés, sans même vous en rendre compte, parce que vous vouliez vous concentrer ?

Pour ma part, une grande majorité de mes idées me viennent lors de promenades en forêt ou au bord de l’eau. J’ai vraiment le sentiment que l’instinct et l’intuition prennent le dessus et agissent ensemble pour stimuler ma créativité à ce moment-là. Cela vous fait ça aussi ?

En tout cas, une étude de l’université de Stanford (voir source en bas de page), publiée en 2014, le démontre : l’action même de marcher aurait des actions sur des médiateurs chimiques qui activeraient certaines zones du cerveau. En conséquence, aller marcher stimulerait d’une manière tout à fait instinctive notre créativité !

Au-delà du processus scientifique, métaphoriquement, la marche est une action qui fait avancer dans le monde. Même lorsque nous marchons sans but, nous progressons vers quelque chose, vers un but plus large que ce que notre perception dans un lieu clos aurait pu faire apparaître. La marche fait naître de nouvelles idées, nous fait voir le monde autrement, établit des liens logiques entre ce que nous observons et ce qui nous trotte dans la tête.

Changer d’air à l’extérieur !

Je pense que de belles idées naissent en marchant mais je sais qu’il est essentiel, pour moi, de sortir du cadre intérieur pour cela. Souvent, lorsque je sens que je n’arrive plus à avancer sur un projet créatif, je me dis qu’il est temps de sortir pour prendre l’air, pour m’aérer l’esprit, pour respirer à plein poumon l’air nouveau de l’extérieur. Mon environnement peut vraiment apporter un vent de fraîcheur dans mes pensées.

Il n’y a pas de secret, lorsqu’on change d’environnement, on change aussi de perspective ! Et il n’y a rien de plus bénéfique pour innover que d’apporter un nouveau point de vue à notre cerveau sur-stimulé au quotidien par les mêmes rengaines professionnelles (mails, réunions, administratif…) ou domestiques (la lessive, le ménage…).

Et pour peu que nous allions en nature, nos sens sont bien plus stimulés que dans un environnement clos. Visuellement déjà, nous voyons, au fil des saisons, un paysage différent chaque jour. Les animaux et insectes se joignent souvent à notre sortie, comme des compagnons de marche, nous transmettant parfois un message. A cela s’ajoute bien évidemment, les doux sons de la nature, en commençant par les chants des oiseaux, les bruissements du vent, sans parler des odeurs de mousse, de fleurs ou de l’atmosphère elle-même… Rien que de vous l’écrire, je me vois marcher en forêt, avec la sensation nourricière et stable de la terre sous mes pas, l’atmosphère silencieuse et bienfaitrice des lieux et soudain, l’odeur du sous-bois m’encercle… Marcher est véritablement un terreau créatif inestimable !

Mon compagnon me dit souvent que je ne suis pas la même personne lorsque je reviens d’une balade : je suis revigorée ! La joie et l’espoir peuvent m’atteindre pendant une marche et me suivre tout au long de la journée, teintant d’une belle lumière tout ce que je crée. Mais c’est simplement qu’aller marcher me fait toujours vivre une nouvelle aventure, une aventure qui me donne souvent envie d’écrire dès mon retour, qui me voit revenir avec des dizaines de petits éléments de la forêt pour créer un collage, qui m’apporte une illumination, débloquant ainsi mon œuvre en cours qui n’avançait plus !

Dans un prochain article, je vous ferai part de mes conseils pour créer un cadre de création en intérieur qui stimule tout autant vos sens pour vous permettre de toujours vous sentir frais et partant pour créer. Même lorsque vous n’avez pas le temps pour une balade ou qu’il pleut des cordes, vous obligeant à rester cloitré.

Seul ou accompagné ?

Cette question peut paraître essentielle mais je répondrai que cela dépend de vous et de l’objectif de cette balade. Si vous avez seulement besoin de prendre l’air pour repartir sur de bonnes bases en rentrant, vous pouvez y aller seul. Démêler ses propres pensées n’est pas une mince affaire mais si on se connaît suffisamment bien, il est intéressant de sortir marcher seul pour faire le point et même trouver de belles idées assez spontanément.

En revanche, si vous êtes face à un gros dilemme et que, malgré votre balade en solitaire, vous continuez de ressasser en ayant l’impression de stagner, je ne peux que vous conseiller de vous faire accompagner par une personne de confiance qui saura vous écouter et, avec son nouveau regard, éclairer votre situation ou vous aider à démêler vos blocages créatifs.

Il m’arrive souvent d’aller me balader avec mon compagnon ou un.e ami.e pour parler d’un nouveau projet. Déjà parce que généralement lorsque je me lance dans une nouvelle création, j’ai envie d’en parler à tout le monde (madame la boulangère comprise !). Ensuite parce que j’ai l’absolue conviction que le dialogue est l’un des outils le plus important dans la vie et dans la création. C’est un ping-pong créatif : l’accompagnant de votre marche, en rebondissant sur vos questionnements ou vos explications, vous permet de suivre un fil vers une plus grande compréhension de votre œuvre et même, quelquefois, vous aide à voir qu’il faut peut-être changer de voie pour que votre projet se fasse. Il participe donc à la construction de votre pensée créative et encourage son avancée dans de bonnes conditions.

Pour ma part, je n’ai jamais regretté une seule de mes balades, elles ont nourri mon flux créatif, régénéré ma motivation qui était souvent à plat, permis de trouver mes plus belles idées !

Et vous, aimez-vous marcher ? Préférez-vous y aller seul ou accompagné ? Avez-vous l’impression que cela change votre façon de créer, voire même votre œuvre finale ? Où avez-vous l’habitude de marcher ? Peut-être que certains lieux vous enchantent plus que d’autres ? Je serai ravie de vous lire !

Sources : https://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/05/02/22294-marcher-stimule-creativite

Auteur

contact@lachaumiereauxidees.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Francesca Woodman

9 avril 2021